« Et de mon cœur coule une rivière de larmes sèches » 
Une très belle écriture poétique pour ce roman qui s’inscrit dans le cadre des 170 ans (1848-2018) de l’abolition de l’esclavage aux Antilles. Elle sera bientôt à l’affiche d’un grand théâtre Parisien fin 2019 ou début 2020.


Référencé à la Fnac depuis août 2018, Serge Delisle son auteur nous emporte à travers son récit dans une épopée lointaine et passionnante de 1653 à 2018 qui retrace entièrement l’histoire des Antilles. De la traite de l’ébène (« Bois d’ébène » qui parle de la traite négrière), ces hommes, ces femmes et ces enfants ont été déracinés violentés réduit à l’état d’esclave jusqu’à son interdiction légale 1848 dans les colonies françaises.

 
Le texte est construit chronologiquement à travers le témoignage de ses personnages : Éliaz, Fatou, Adénor, Azukilé, Théophile, I cho, Eva, Param… Et cela à différente époque de leur vie jeune/adulte. La parole est donnée aux pauvres comme aux riches, aux maîtres comme aux esclaves. Les proverbes africains, Bretons, Asiatiques, viennent ponctuer le récit comme pour marquer profondément les origines multiples  de ses hommes et femmes issus de 4 continents…

Vidéos de présentation des personnages principaux